Creation de Sas et régime fiscal

-


Par Me Sassi, avocat création Sas et droit des affaires à Paris (https://www.tousvosactes-avocat-ms.fr)


Toutes les sociétés sont nécessairement soumises à un régime fiscal qui sera soit celui de l’impôt sur les sociétés (IS) soit celui des sociétés de personnes.


Pour les Sas, le régime est assez simple et c’est le régime de l’impôt sur les sociétés qui prédomine très largement.


En matière de fiscalité, le régime des Sas (Société par actions simplifiée) est pour le moins clair dans la mesure où toutes les Sas sont presque toutes obligatoirement soumises à l’Impôt sur les sociétés, à l’exception d’un cas très spécifique.


Quels sont les taux de l’impôt sur les sociétés pour les Sas soumises à cet impôt


Il n’existe par un taux d’imposition à l’impôt sur les sociétés, mais plusieurs, trois pour être précis.


Ainsi, le taux de l’impôt sur les sociétés de droit commun est :


  • 33 1/3 % du montant du bénéfice taxable.


Toutefois, et pour les sociétés répondant aux critères de la Pme communautaires, c’est à dire :


  • Réaliser un chiffre d’affaires de moins de 7.630.000 euros
  • Leur capital doit être détenu au moins à 75 % par des personnes physiques
  • Et leur capital doit être intégralement libéré (ce qui est souvent oublié et permet à l’administration fiscale de remettre en cause le bénéfice du taux réduit)


Il existe deux autres taux :


  • Un taux réduit de 15 % pour la fraction du bénéfice entre 1 et 38.120 euros
  • Et un nouveau taux réduit de 28 % pour la fraction du bénéfice entre 38.121 euros et 75.000 euros


Sachez toutefois que le Président Macron nouvellement élu a indiqué dans son programme qu’il entendait ramener le taux de droit commun de l’impôt sur les sociétés à 25 %, soit dans la moyenne des taux pratiqués en Europe par des pays comparables.



L’exception qui confirme la règle, la Sas de petite taille peut opter au régime des sociétés de personnes


Même le principe est la SAS est composée des membres d'une même famille ne peut opter pour le régime fiscal des sociétés de personnes et ce, contrairement aux SARL présentant un caractère familial, il existe néanmoins une exception dérogatoire à la soumission à l’impôt sur les sociétés des Sas.


Ainsi, la seule possibilité pour une Sas de ne pas être soumise à l’impôt sur les sociétés et donc d’être soumise à la fiscalité des sociétés de personne concerne les Sas dite de petite taille constituée depuis moins de 5 ans.


Le bénéfice de cette option est réservé aux sociétés :


  • Qui emploient moins de 50 salariés, dont le chiffre d'affaires annuel ou total de bilan est inférieur à 10 M€,
  • Et dont le capital ou les droits de vote sont détenus à hauteur de 50 % au moins par une ou plusieurs personnes physiques, à hauteur de 34 % au moins par une ou plusieurs personnes ayant au sein des sociétés concernées la qualité de président, directeur général, président du conseil de surveillance, membre du directoire ou gérant.


Pour que la Sas puisse bénéficier de ce régime, elle doit exercer une option avec l'accord de tous les associés et notifiée au service des impôts dans les trois premiers mois de l'exercice au titre duquel elle s'applique.


Cette option est valable pour une période de cinq exercices, sauf renonciation notifiée dans les trois premiers mois de la date d'ouverture de l'exercice à compter duquel la renonciation s'applique.


Il conviendra de noter que ce dispositif n’est intéressant que pour les sociétés qui ne dégagent pas de bénéfices et qui enregistrent donc des pertes qui pourront ainsi venir s’imputer sur le revenu global des actionnaires, et ainsi minorer le montant de leur impôt sur le revenu.


*          *          *          *          *


Notre cabinet d’avocat en droit des affaires et droit fiscal a plus de 20 ans d’expérience en droit des affaires et en droit fiscal de telle sorte nous pouvons vous accompagner avec sérieux et réactivité dans la création de votre entreprise.


Sachez d’ailleurs que très concrètement, notre cabinet d’avocats en droit des affaires est en mesure de rédiger tous les actes liés à la création de votre Sas en 24 heures moyennant la somme de 999 euros TTC et frais compris !


Bien entendu, nous effectuons également toutes les formalités juridiques nécessaires à l’immatriculation de votre Sas et ce jusqu’à l’obtention de l’extrait K bis matérialisant l’immatriculation de la société auprès des services greffe du Tribunal de commerce et la prise en compte par toutes les administrations fiscales et sociales.


*          *          *          *          *


www.Tousvosactes.fr est le département rédaction d’actes juridiques pour les entreprises de notre cabinet d’avocats en droit des affaires et en droit fiscal.


Fort de 20 ans d’expérience, nos avocats en droit des affaires rédigent au meilleur prix tous les types d’actes juridiques, des plus courants* en 24 heures (création de sociétés, comptes annuels, changement de dirigeant, transfert de siège, etc.) au plus complexes (transformation de sociétés, transmission universelle du patrimoine, fusion, apport partiel d’actif, etc.)


Pour une sécurité optimale, toutes nos prestations sont réalisées en interne par des avocats en droit des affaires qui tiennent systématiquement compte des aspects juridiques, fiscaux et sociaux des opérations qui nous sont confiés.


Exemple de tarifs TTC et frais compris !


Création de société (Sas, Sasu, Sarl, Eurl, Sci)

999 euros TTC

Gérant / Président

999 euros TTC

Dénomination sociale / Objet social

999 euros TTC

Transfert de siège social

999 euros TTC

Dépôt de marque – France – 3 classes

899 euros TTC

Comptes annuels

449 euros TTC

Perte de la moitié du capital social

799 euros TTC

Mise en sommeil

699 euros TTC

Dissolution / Liquidation

699 euros TTC

Cession de parts sociales

899 euros TTC

Actes et contrats divers

Sur devis TTC


Nos tarifs comprennent :


  • La rédaction de tous les actes par un avocat en droit des affaires (statuts, etc.)
  • Un contact direct avec l’avocat qui aura rédigé les actes
  • Les frais d’annonce légale et de greffe de Tribunal de commerce
  • Toutes les formalités légales auprès du greffe du Tribunal de commerce
  • Toutes les formalités légales auprès du Centre de Formalités des Entreprises de la Chambre de commerce et d’Industrie


Seuls les éventuels frais de chambre des métiers relatifs à certaines activités spécifiques ne sont pas compris (200 euros).


Vos avantages :


  • Un budget maitrisé
  • Un accompagnement personnalisé
  • Une prestation complète (K bis)
  • Un paiement sécurisé
  • (Une prestation en 5 heures avec supplément pour les opérations courantes)


07.71.58.58.58 / Contact@tousvosactes.fr


Création de sociétés / changement de gérant / transfert de siège social / Comptes annuels Cession de parts sociales / Contrats divers / dépôt de marque INPI, etc.







Partager cet article sur

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

<% comment.display_name %> a réagit le <% comment.full_date %>

  • <% subcomment.display_name %> a répondu le <% subcomment.full_date %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !