Il faut protéger la dénomination sociale d’une société

-


Par Me Sassi, avocat en droit des affaires et rédactions d'actes juridiques à Paris (tousvosactes-avocat-ms.fr)


Lors de la création d’une société (Sarl, Eurl, Sas, Sasu, Sci etc.), plusieurs questions se posent et notamment le choix de la dénomination sociale.


La dénomination sociale permet d’identifier une société en tant que personne morale de sa constitution jusqu’à la fin de sa vie.


C’est l’équivalent du nom de famille pour toute personne physique et constitue une condition de validité de la société.


Il n’est ainsi pas possible de créer et/ou d’immatriculer une société qui n’aurait pas de dénomination sociale.


Bien entendu, et même si son choix est libre, le choix de la dénomination sociale ne doit pas être de nature à induire le public en erreur.


Il doit notamment ne pas être contraire à l’ordre public ou aux bonnes mœurs.


Pourquoi protégez la dénomination sociale de la société ?


La rançon du succès !


Les concurrents pourraient être tenté de copier votre dénomination sociale pour à parasiter votre activité et créer une confusion dans l’esprit du public et plus particulièrement de vos clients et prospects.


Pour intenter une action en concurrence déloyale, encore faut-il posséder des droits sur la marque ou la dénomination sociale.


Comment protégez la dénomination sociale de la société ?


Si vous tenez à votre dénomination sociale, il faut commencer par respecter celle des autres.


Une recherche de droit antérieurs (c’est-à-dire une recherche d’antériorité) est nécessaire afin de vérifier la disponibilité de la dénomination sociale envisagée.


Une fois la disponibilité vérifiez, il est possible d’inscrire la dénomination sociale au RCS.


L’inscription vaut propriété de la dénomination sociale même si cette protection est pour le moins incomplète.


En effet, ce seul dépôt est insuffisant pour assurer la protection de la dénomination sociale.


Il est ainsi conseiller de déposer, à tout le moins en France, la dénomination sociale de la société à titre de marque à l’INPI (Institut Nationale de la Propriété Industrielle) pour ainsi obtenir un monopole d’exploitation.


L'enregistrement de la marque assure une protection plus efficace et plus aisée que celle accordée à la dénomination sociale.


Outre, l’action en concurrence déloyale, vous pourrez alors intenter une action en contrefaçon qui est un type d’action particulièrement efficace.


Ce type d’action permettra ainsi de faire interdire rapidement l’utilisation du signe en conflit avec la dénomination sociale.


L’entreprise devra bien entendu exploiter cette dénomination à titre de marque (c’est-à-dire pour désigner des produits ou des services) et non pas uniquement comme dénomination sociale, et ce, afin de ne pas encourir la déchéance de ses droits sur cette marque pour défaut d’usage.


Peut-on déposer une marque dans plusieurs pays ?


Si dans un premier temps une protection en France peut suffire, il peut être nécessaire de protéger la dénomination sociale à titre de marque dans ‘autres pays.


Noter qu’il est ainsi possible de déposer une marque pour tous les pays membres de la Communauté Economique Européenne pour un cout nettement inférieur au dépôt isolé dans tous ces pays.


Il est également possible de déposer une marque dans quasiment tous les pays du monde, notamment via le dépôt d’une marque international.


Il est toutefois exact que les couts de dépôt d’une marque à l’international sont souvent élevés.


Toutefois, l’investissement est souvent conseillé notamment Lorsque vous souhaitez intervenir dans certains pays, ce afin de protéger vos produits de toute imitation ou contrefaçon.


Peux-on utiliser son nom patronymique à titre de dénomination sociale et/ou de marque ?


Il est tout à fait possible d’utiliser son nom patronymique à titre de dénomination sociale et/ou de marque sous la réserve toutefois que cette utilisation et/ou dépôt ne porte pas atteinte aux droits d’un tiers.


Ainsi, une personne dont le nom patronymique serait Google, Appel, Samsung etc. ne pourrait pas utiliser son nom patronymique à titre de dénomination sociale et/ou de marque, à tout le moins dans les domaines ou ces marques évoluent.


Si vous songez à utiliser votre nom patronymique à titre de dénomination sociale ou de marque n’oubliez pas que vous pourriez un jour en perdre les droits d’exploitation comme ce fut le cas pour Sonia Rykiel, Renault, Inès de la Fressange et tant d’autres.


Si le titulaire du nom patronymique vient à quitter l’entreprise il sera très difficile de récupérer son nom et de l’utiliser en dehors de cette société.


Notre cabinet d’avocats en droit des affaires peut vous accompagner avec efficacité et pour un cout très compétitif dans toutes les problématiques liés au choix de la dénomination sociale ainsi qu’au dépôt et la protection des marques tant en France qu’à l’étranger.


*          *          *          *          *          *


www.Tousvosactes.fr est le département rédaction d’actes juridiques pour les entreprises de notre cabinet d’avocats en droit des affaires et en droit fiscal.


Fort de 20 ans d’expérience, nos avocats en droit des affaires rédigent au meilleur prix tous les types d’actes juridiques, des plus courants* en 24 heures (création de sociétés, comptes annuels, changement de dirigeant, transfert de siège etc.) au plus complexes (transformation de sociétés, transmission universelle du patrimoine, fusion, apport partiel d’actif etc.)


Pour une sécurité optimale, toutes nos prestations sont réalisées en interne par des avocats en droit des affaires qui tiennent systématiquement compte des aspects juridiques, fiscaux et sociaux des opérations qui nous sont confiés.


Exemple de tarifs TTC et frais compris !


Création de société

999 euros TTC

Gérant / Président

999 euros TTC

Dénomination sociale / Objet social

999 euros TTC

Transfert de siège social

999 euros TTC

Dépôt de marque France (3 classes)

899 euros TTC

Comptes annuels

449 euros TTC

Perte de la moitié du capital social

799 euros TTC

Mise en sommeil

699 euros TTC

Dissolution / Liquidation

699 euros TTC

Cession de parts sociales

899 euros TTC

Actes et contrats divers

Sur devis TTC


Nos tarifs comprennent :


  • La rédaction de tous les actes par un avocat en droit des affaires (statuts, etc.)
  • Un contact direct avec l’avocat qui aura rédigé les actes
  • Les frais d’annonce légale et de greffe de Tribunal de commerce
  • Toutes les formalités légales auprès du greffe du Tribunal de commerce
  • Toutes les formalités légales auprès du Centre de Formalités des Entreprises de la Chambre de commerce et d’Industrie


Seuls les éventuels frais de chambre des métiers relatifs à certaines activités spécifiques ne sont pas compris (200 euros).


Vos avantages :


Un budget maitrisé

Un accompagnement personnalisé

Une prestation complète (K bis)

Un paiement sécurisé

(Une prestation en 5 heures avec supplément pour les opérations courantes)


07.71.58.58.58 / Contact@tousvosactes.fr


Création de sociétés / changement de gérant / transfert de siège social / Comptes annuels Cession de parts sociales / Contrats divers / dépôt de marque INPI etc.











Partager cet article sur

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

<% comment.display_name %> a réagit le <% comment.full_date %>

  • <% subcomment.display_name %> a répondu le <% subcomment.full_date %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !